Choisir les meilleurs produits à vendre est le prochain grand défi après avoir décidé de démarrer votre entreprise de commerce électronique.

Il y a des millions de produits parmi lesquels choisir, et tous ont eu du succès.

C’est pourquoi la cueillette des produits peut être extrêmement difficile, ce qui peut mener à des produits cueillis sur un coup de tête, avec peu de considération, ce qui se traduit par de mauvaises performances.

Dans ce chapitre, notre objectif est de fournir une feuille de route pour le brainstorming des idées de produits, afin que nous puissions ensuite filtrer celles qui ne valent pas la peine d’être testées.

1. Remue-méninges
On ne commence jamais avec une page blanche. Votre tête est déjà pleine de bonnes idées : vos passe-temps, les produits que vous aimez, les tendances, les produits excitants dont vous avez entendu parler.

Notez tout ce qui vous vient à l’esprit. Peu importe si vous pensez que le produit sera un best-seller ou non. Crois-moi, écris-le.

2. Parcourir les autres boutiques
Lorsque vous parcourez d’autres magasins, regardez leurs offres, leurs listes de best-sellers et les produits promus. De nombreux magasins disposent d’une énorme quantité de données et emploient des départements entiers pour organiser leurs ventes et choisir leurs produits. Utilisez cette information à votre avantage.

Parcourir beaucoup.

Parcourir fréquemment.

Voici une liste de liens qui vaut la peine de passer du temps à faire des recherches :

▸ AliExpress Les produits les plus populaires (hebdomadaire)

▸ Meilleures ventes Amazon

▸ Offres quotidiennes sur Ebay

▸ Lazada Top Sellers

▸ Liste des meilleurs vendeurs LightInTheBox

3. Parcourir les sites de magasinage social
Il y a plus de 100 millions de produits sur Polyvore et 30 millions sur Wanelo. Ajoutez Fancy et Pinterest, et vous avez maintenant un nombre infini de produits du monde entier qui peuvent être triés par popularité, tendances, catégories, et plus encore. Les gens négligent souvent ces sites dans leur recherche, mais ils sont très précieux.

Configurez un compte à chacun d’entre eux, et abonnez-vous à différentes catégories et listes.

Suivez ce que les gens aiment le plus et ajoutez-le à votre liste.

4. Demandez à des amis
La prochaine fois que vous prendrez un café avec des amis, demandez leur avis sur les tendances.

Ne vous limitez pas – discutez avec des amis de tous les âges et de tous les milieux pour obtenir une grande variété d’idées.

5 Regardez autour de vous
Regardez autour de votre maison, votre travail, votre vie. Y a-t-il des produits dont vous ne pouvez pas vous passer ? Quels produits vous faciliteraient la vie ? Y a-t-il quelque chose qui est difficile à trouver dans un supermarché ou un grand magasin ? Howard Schultz a eu l’idée d’un café lors d’un voyage en Italie et l’a appelé plus tard Starbucks. Le fondateur d’Inkkas a apporté son idée du Pérou, où il a vu de grandes chaussures qu’il pensait que les gens aux États-Unis aimeraient. Séjour

Howard Schultz a eu l’idée d’un café lors d’un voyage en Italie et l’a appelé plus tard Starbucks. Le fondateur d’Inkkas a apporté son idée du Pérou, où il a vu de grandes chaussures qu’il pensait que les gens aux États-Unis aimeraient.

Restez alerté et repérez les opportunités. Vous voyez des centaines de produits et d’idées chaque jour.

Observez, portez un carnet de notes et n’oubliez pas de tout noter.

Mesure de suivi de la section
Rédigez une liste de 50 idées de produits.

Utilisez les astuces mentionnées ci-dessus et passez un peu de temps à naviguer sur le web et à noter vos idées. Ajoutez-les à une feuille de calcul Excel pour qu’il soit plus facile de les évaluer plus tard.

Rappelez-vous – ne vous attardez pas sur les détails. Toutes les idées nécessiteront un test. Votre but est simplement de trouver autant d’idées que possible. Dans le deuxième chapitre, vous réduirez votre liste d’idées pour qu’elle ne contienne que les meilleures idées.

Comme vous l’avez peut-être remarqué, la génération d’idées de produits est la partie la plus facile. Ce qui compte vraiment, c’est de savoir quels produits se vendront bien ou, à tout le moins, ont du potentiel.

Dans ce chapitre, nous allons affiner notre liste d’idées et décider quels produits nous allons vendre dans notre magasin de commerce électronique.

Il y a huit filtres différents. Passez en revue chacune d’entre elles et rayez les idées qui ne répondent pas aux critères.

Filtrer les idées de produits
1. Filtre de niche
Avec l’augmentation du dropshipping et la facilité relative qu’un magasin eCommerce peut être créé, les boutiques de niche sont devenues la tendance. Il s’est rapidement transformé d’une nouveauté eCommerce en une stratégie éprouvée et réussie.

Ne combattez pas les grands magasins. Évitez les catégories trop larges et générales. Les masses sont déjà exposées à des milliers d’offres chaque jour.

Cherchez à fournir des produits de niche qui sont mal desservis par les grands joueurs. Par exemple, il n’y a pas de groupe d’intérêt spécifique pour une ceinture normale, mais vous pouvez facilement dire que l’équipement cycliste résonnera bien avec les enthousiastes du cyclisme. Trouvez votre niche.

2. Stay Away Categories Filtre
Il peut se chevaucher avec le filtre de niche, mais il est essentiel de restreindre votre sélection de produits en excluant les catégories  » rester à l’écart « .

Certaines catégories de produits ont connu une croissance significative au cours de la dernière décennie, de sorte qu’il y a déjà beaucoup d’acteurs puissants et de petits magasins qui fournissent ces produits.

Il suffit de regarder les taux de croissance du commerce électronique : les ventes de livres sont stables et le marché de la bijouterie se rétrécit. 80 % des Américains disent avoir acheté des produits électroniques ou des vêtements en ligne au cours des trois derniers mois, ce qui signifie qu’ils ont déjà le choix d’un magasin de confiance.

Rayez les catégories générales suivantes de votre liste d’idées : livres, bijoux, électronique et vêtements – vous devrez être plus spécifique et trouver un créneau.

Veuillez noter que je ne suggère pas de rayer entièrement ces catégories. Vous pourriez vendre des vêtements pour femmes, des vêtements pour hommes, de l’équipement électronique de randonnée ou de cyclisme sur mesure ou des bijoux cachés dans des bougies. Je vous suggère de vous concentrer sur la recherche d’une sous-catégorie intéressante qui rendra votre magasin unique. Ne tombez pas dans le piège de la vente par catégories générales.

3. Prix du filtre Sweet Spot Filter
Nous avons constaté que le prix parfait d’un produit de commerce électronique est de 40 $ à 60 $ (avec une marge bénéficiaire de 200 %).

Avec une fourchette de prix de 40 $ à 60 $, les profits sont relativement bons et vous pouvez toujours couvrir les coûts de marketing jusqu’à concurrence de 20 $ par vente. Le taux de conversion est habituellement plus élevé parce que l’achat exige moins de considération de la part de l’acheteur. Il y a aussi moins de soutien. Vous augmentez les chances de succès de votre magasin sur les marchés en développement. Avec dropshipping chinois, vous pouvez vendre partout dans le monde. Bien que 30 $ ne représente pas grand-chose pour les personnes vivant aux États-Unis, mais cela pourrait être beaucoup pour quelqu’un en Amérique du Sud ou en Europe centrale et de l’Est. Examinez votre liste et rayez les idées de produits qui coûtent plus de 60 $.

4. Filtre des canaux de commercialisation
Vous devez réfléchir à votre stratégie marketing avant même de lancer votre magasin. Vous pouvez le changer, mais vous devez avoir un plan pour commencer.

En termes simples, les différents canaux de commercialisation sont parfaits pour différents produits. Une fois que vous avez choisi le produit, vous devez déterminer quel canal de commercialisation sera le meilleur pour lui.

Faire de la publicité pour un hoverboard de 800 $ sur Facebook n’est peut-être pas la meilleure idée, mais vous pourriez réussir à faire de la publicité sur Google Adwords. Un hoverboard n’est pas un achat spontané, dans la plupart des cas, les gens le chercheront sur Google pour en savoir plus à son sujet et trouver quels magasins le vendent.

Jetez un coup d’œil au tableau d’évaluation/marketing du produit. Pour plus d’infos webmarketing, checkez ce blog !

Pensez à vos ressources (temps, argent, connaissances), sélectionnez un ou deux canaux de commercialisation et rayez toutes les idées qui ne conviennent pas à ces canaux.

5. Google Trends & Keyword Tools
C’est un must si vous allez utiliser Google Adwords ou si vous essayez d’augmenter votre trafic organique. Je recommande de les utiliser même si vous allez utiliser un autre canal de marketing. Il est utile de voir quels sont les produits qui ont tendance et aussi de vérifier la demande de vos idées de produits.

Outil de mots-clés

Passez en revue vos idées de produits et entrez le nom de chaque produit et leurs variations dans l’outil d’analyse des mots-clés de Google. Sélectionnez Mots-clés Idées méthode et regardez combien de recherches chaque mot-clé Low Competition reçoit.

Disons que vous pourriez obtenir tout ce trafic et que 2 % d’entre eux achèteraient dans votre magasin. Cette demande serait-elle suffisante ?

Google Trends

Allez sur trends.google.com et faites de même. Entrez chacune de vos idées de produits dans la recherche et regardez quelle est la tendance. La tendance est-elle à la hausse ou à la baisse ? Y a-t-il des tendances ? Tu vois des pointes ?

Qu’est-ce que tout cela signifie ?

En général, vous devriez éviter les catégories de produits qui ont peu ou pas de trafic de recherche (moins de 500 recherches mensuelles). Si vous prévoyez de faire beaucoup de campagnes de recherche ou de croissance organique par le biais du référencement, vous devriez rejeter toutes les idées de produits qui ont une forte concurrence selon l’outil d’analyse de mots-clés de Google.

6. Filtre de saisonnalité
Évitez les produits saisonniers comme les décorations de Noël, les paniers de Pâques et même les jouets pour enfants. Vous pouvez vérifier les tendances saisonnières des produits sur Google Trends.

En vous concentrant sur les articles saisonniers, vous réduisez votre cycle de vente. La plupart des ventes de décorations de Noël n’ont pas lieu au printemps ou en été, et les ventes de paniers de Pâques ne sont pas élevées à l’automne ou en hiver. Vous voulez mettre dans votre magasin des produits qui seront attrayants pour les acheteurs pendant toute l’année.

7. Filtre des droits d’auteur
Rejeter tous les produits de marque – il n’est pas facile de trouver des fournisseurs. Si vous les déposez chez des fournisseurs peu connus, il y a de fortes chances que vous vendiez des produits contrefaits. Construisez votre propre marque de magasin et évitez les marques occidentales.

8. Filtre de compétition
L’évaluation de votre concurrence peut être une tâche sans fin, mais vous devez vérifier si le produit que vous êtes sur le point de commencer à faire de la publicité est déjà répandu parmi d’autres sites Web.

Voici une astuce simple :

Si vous êtes dropshipping, la plupart des propriétaires de magasin auront probablement les mêmes images. Google un produit et essayez de faire une recherche d’image de produit. Regardez combien de magasins ont des produits similaires.

Trouvez vos concurrents, vérifiez leur stratégie de prix, recherchez leur popularité/trafic (sur des sites comme Alexa.org ou SpyFu.com), et les canaux de marketing qu’ils utilisent. Rayez toutes les idées de produits qui ont déjà une concurrence énorme.

Mesure de suivi de la section
Décidez de la catégorie de produit de votre magasin. Filtrez les idées de produit que vous avez écrites dans le chapitre précédent en utilisant les filtres ci-dessus. Décidez des idées de produits que vous voulez mettre de l’avant lors de la création d’un magasin, puis pensez à des produits connexes à remplir dans le magasin.

Ensuite, nous lancerons notre magasin de commerce électronique : choisir une marque, concevoir un logo et mettre en place le magasin Shopify.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here